L' institut

Objectifs et missions de l'institut

L'institut propose un forum de recherche et d'enseignement scientifiques dans le domaine du droit médical, du droit de la santé publique et de la bioéthique au plan national, européen et international. L'objectif du travail de l'institut est la médiation concernant l’entremise, ainsi que la recherche interdisciplinaire et intégrante des problèmes juridiques touchant la médecine et la santé publique grâce à:

  • La mise à disposition de conditions d'organisation concrètes, nécessaires à la mise en place de projets de recherche interdisciplinaires et intégrateurs.
  • La réflexion et le travail sur les expertises et les prises de position concernant les problèmes du droit médical, du droit de la santé publique, ainsi que les problèmes posés en bioéthique, plus particulièrement les projets de loi et de dispositions réglementaires nationaux et internationaux.
  • La formation des jeunes générations de scientifiques par l’enseignement de points de la méthode intégrative et à la préparation aux professions médicales et touchant à la santé publique.
  • L'organisation de colloques nationaux et internationaux.
  • La collaboration avec des organisations nationales ou internationales, s'occupant du système médical, de la santé publique, et de la recherche biomédicale.
  • L’application de ces connaissances scientifiques dans la pratique professionnelle.
  • La publication régulière des résultats de recherche.
  • La mise en place et la mise à jour d'une bibliothèque scientifique et juridique.

Deux universités - un institut commun

L'IMGB (Institut pour la Loi Médicale allemande, européenne et internationale, de Santé Publique et de la Bioéthique) a été fondé en octobre 1998 sur un projet commun de l'université Karl Ruprecht d'Heidelberg et de l'université de Mannheim. Cet institut est dirigé de manière commune par les professeurs des deux universités, à savoir : le Prof. Dr. Jochen Taupitz (directeur général), ainsi que par le Prof. Dr. Dr. h. c. Thomas Hillenkamp, le Prof. Dr. Peter Axer, le Prof. Dr. Gerhard Dannecker, le Prof. Dr. Lothar Kuhlen et le Prof. Dr. Ralf Müller-Terpitz. Ainsi l'institut a recours aux connaissances spécialisées des professeurs venant des deux facultés juridiques. A ce jour, jusqu'ici il n'existait pas en Allemagne d'institut, comme l'IMGB, commun à deux universités et fondé à partir de deux facultés de droit ayant chacune leurs propres spécialités, non seulement en droit civil, mais également en droit public et en droit pénal. Les deux différents profils de ces universités favorisent un travail de l'institut sous différents angles spécifiques et permettent une recherche interdisciplinaire large, ce qui ne serait pas possible de la part d'une seule université et d'une seule faculté de droit. De plus il existe d'autres collaborations avec d'autres facultés: par exemple avec la faculté de médecine d'Heidelberg, notamment sur des questions de droit médical et d'histoire de la médecine, avec la faculté d'économie de Mannheim, sur les problèmes de santé publique, avec la faculté de gestion des entreprises de Mannheim, sur le thème du management des hôpitaux, ou avec les facultés de philosophie d'Heidelberg et de Mannheim.

L'université Karl Ruprecht d'Heidelberg

L'université Karl Ruprecht d'Heidelberg, fondée en 1386, est la plus ancienne université d'Allemagne, dont la notoriété mondiale est fondée surtout sur les sciences humaines et juridiques, ainsi que sur la médecine. A côté de ces facultés établies depuis longtemps, de nouveaux domaines et de nouvelles branches de recherche, comme par exemple le centre allemand de recherche sur le cancer, se sont développés, élevant l'université d' Heidelberg parmi les universités les plus en pointe, à l'échelle nationale et internationale.

L'université de Mannheim

L'université de Mannheim a été crée en 1967 à partir de "l'université d'état d'économie", elle-même issue de "l'académie palatine de Mannheim pour les sciences", fondée par le prince-électeur Karl Theodor en 1763. Dans cette université, qui est relativement petite par rapport aux autres universités allemandes, sont enseignées principalement les sciences juridiques et économiques. L'enseignement universitaire y est marqué par d'importants contacts internationaux et par de nombreux programmes d'échange particulièrement à la faculté de droit, ce qui a pour conséquence une grande diversité d'origine parmi les étudiants, les chercheurs et le corps enseignant.